Le Dax 30 est indice boursier incontournable si tu souhaites investir en bourse pour générer des rendement ou trader via divers instruments financier.

Si investir ou trader le dax 30 peut s’avérer un choix cornélien pour certains d’entre vous, si tu débutes en bourse, je te montrerai dans cet article que l’investissement et le trading sont deux activités différentes, mais complémentaires pour gagner de l’argent sur les marchés financiers.

Les indices boursiers sont incontournables et animent les marchés boursiers car ce sont avant tout des outils statistiques qui permettent de jauger la vitalité économique des entreprises.

Il existe de nombreux indices boursiers dans le monde dont les plus connus sont le S&P 500, le DOW JONES, le NASDAQ 100, le DAX 30, le CAC 40, le NIKKEI où le FOOTSIE 100.

Les indices boursiers sont scrutés suivis par la majorité des opérateurs boursiers comme les investisseurs institutionnel, les investisseurs particuliers et les traders.

Le DAX 30 est un indice boursier allemand incontournable en Europe et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’écrire cet article ou tu vas apprendre les informations suivantes :

Qu’est-ce que le dax 30 ?

Comment investir avec le dax 30 ?

Comment trader avec le dax 30 ?

Quelle plateforme de trading choisir pour trader le dax 30 ?

J’interview Bernard Prats Desclaux un trader pro sur le Dax 30 ?

Définition et composition du Dax 30?

Créé le 1er juillet 1988 sur une base de 1000 points, le dax pour DEUTSCHER AKTIEN INDEX est l’indice vedette de la place de Francfort et c’est également un indice de référence en Europe.

Le dax 30 est un indice boursier qui rassemble les 30 premières capitalisations de l’Allemagne.

Le dax est calculé automatiquement toutes les secondes, par rapport au CAC 40 qui est calculé toutes les 15 secondes, grâce au système électronique appelé XETRA.

Les transactions sur le DAX 30 comment à 09h00 et se terminent à 17h30. L’indice DAX 30 est calculé avec les dividendes réinvesties.

L’indice boursier DAX 30 concentre des entreprises de différents secteurs d’activités comme l’industrie automobile, l’industrie chimique, l’assurance, les banques, la chimie ou l’industrie aéronautique entre autres.

Tu trouveras ci-dessous les 30 entreprises qui sont cotées sur le DAX 30:

Le conglomérat SIEMENS possède la plus forte capitalisation du Dax 30 avec 10,46%

BAYER AG est spécialisée dans l’industrie chimique et pèse 8,95% au sein de l’indice.

L’éditeur de logiciel SAP n’est pas en reste avec 8,91%.

BASF AG est spécialisée dans l’industrie chimique et sa capitalisation représente 8,30% du DAX.

Le poids de l’assureur Allianz est de 7,84% dans l’indice Dax 30.

Le constructeur automobile DAIMLER affiche 7,18 %.

L’équipementier ADIDAS pèse 3,44%.

Le légendaire constructeur allemand BMW affiche seulement une capitalisation de 2,57%.

Volkswagen n’est pas en reste avec un poids de 2,57%.

Le poids de la capitalisation de Deutsche Bank au sein du DAX 30 est égal à 2,49%.

L’équipementier automobile continental affiche une capitalisation de 2,16%.

La capitalisation de l’entreprise MERCK spécialisé dans l’industrie chimique pèse 1,36% du Dax 30.

Le poids de la banque Commerzbank est égal à 0,91%.

La compagnie aérienne Lufthansa ferme la marche avec une capitalisation de 0,73% par rapport au Dax 30.

Comment investir dans le DAX 30 ?

Il n’est pas possible d’investir directement dans l’indice dax 30 mais il existe plusieurs instruments financiers et stratégies pour obtenir le rendement de l’indice.

Il est ainsi possible d’acheter toutes les actions qui composent l’indice dax 30 mais je déconseille cette méthode car il il faut avoir un capital conséquent pour acheter toutes les valeurs de l’indices sans compter les frais de transaction facturés par le courtier.

Il est possible de reproduire passivement la performance de l’indice DAX à moindre frais et tout en payant pas d’impôt à l’exclusion des prélèvements sociaux (CSG/CRDS) dont le montant est égal 17,20 % grâce aux trackers et à l’enveloppe fiscale du PEA.

Investir dans le Dax 30 avec les Trackers ou ETF ?

Un tracker ou ETF est un fond d’investissement côté en bourse dont l’objectif est de suivre passivement un indice boursier, un panier d’actions, un indice obligataire, un secteur d’activité et une zone géographique entre autres. 

Les trackers sont très avantageux par rapport aux fonds classiques car les frais de gestions sont très faibles en moyenne 0,20% par rapport aux fonds classiques qui facturent 2% sur les encours de gestion sans compter les droits d’entrée et de sortie.

Les frais de gestion des fonds classiques sont d’autant plus injustifiés car les performances sont médiocres car les gérants sont dans l’impossibilité de battre le marché dans plus de 90% selon des études dirigées par le cabinet américain SPIVA.

Il est ainsi possible d’acheter très facilement et à bas prix toutes les actions de l’indice dax 30 en 1 seule transaction grâce aux trackers.

Ci-dessous l’évolution du DAX avec les dividendes réinvestis sur un graphique boursier en Unité de Temps Annuel.

Ci-dessous la performance du Dax 30 au 10/04/2019 (source Zone Bourse)

Comment tu aurais pu obtenir une performance 163,87% en achetant simplement des trackers tout ne payant pas d’impôts grâce au PEA.💰

Tu peux investir dans le Dax 30 avec le tracker suivant proposé par LYXOR qui est éligible au PEA:

🎁 LE CODE ISIN est LU0252633754.

Le total des frais sur encours (tfe) est égal à seulement 0,15%.😃

Comment trader le DAX 30?

🎁 Télécharge gratuitement le Guide Ultime pour Apprendre le Trading si tu débutes en bourse.

Le dax 30 est très prisé par les scalpeurs, les day traders et les swing traders car c’est un indice très volatil par rapport à son voisin le CAC 40 et très rémunérateur.

Il est possible de trader indirectement l’indice dax 30 via des contrats futurs ou des CFD.

Les contrats futurs ou contrats à terme qui étais jadis réservés aux professionnels sont aujourd’hui accessibles aux traders particuliers.

Les contrats à terme sont des produits dérivés qui se négocient sur les marchés organisés comme eurex par exemple.

Un contrat futur permet de trader à la hausse ou à la baisse un sous-jacent comme le dax selon une quantité, une échéance et un prix déterminé à l’avance.

Les contrats à terme s’adressent à des traders expérimentés en raison d’un effet de levier très important comme avec le DAX car chaque point de l’indice est égal à 25 € si sous achetez ou vendez le contrat futur.

Il est possible de trader le contrat futur dax (fdax) de 08H00 à 22h00.

Le trading sur le futur dax s’adresse à des traders rentables qui disposent de capitaux importants en raison de l’effet de levier et du dépôt de garantie exigé.

La valeur d’un contrat sur le futur dax se calcule de la manière suivante : il suffit de multiplier la cotation de l’indice par la valeur de chaque point.

Si le dax côte 11 850 points la valeur du contrat sera alors égal à : 11 850 points * 25 € = 296 250 €.

Comment trader le DAX 30 avec les CFD ?

🎁 Télécharge Gratuitement le Guide Ultime pour Apprendre le Trading si tu débute en bourse.

Il est également possible de trader le dax via un autre instrument financier comme les CFD (CONTRACT FOR DIFFERENCE).

Lancé en 2007 les CFD sont des produits dérivés qui permettent également de trader le dax à la hausse ou à la baisse, mais à la différence des contrats futurs, les CFD ne sont pas des produits réglementés et ils ne comportent pas de date d’échéance.

Les CFD sur le DAX son très populaires car ils permettent de trader le dax avec un faible investissement de départ, sans compter la possibilité de trader le dax avec des mini lots, où la valeur de chaque point de l’indice peut être égal à 5 €, 2 € ou 1 € en fonction de l’aversion au risque du trader.

Les frais de transaction sont très faibles avec les CFD car le courtier/broker se rémunère uniquement sur le spread.

Le courtier régulé et agrée par la FCA (Financial Conduct Authority) et l’Autorité des Marchés Financier (AMF) propose des spreads très très bas avec 0,8 pips (point).

Le dépôt de garantie est également moins important lorsque le trader trade avec des des mini lots sur le dax.

Quelle plateforme de trading pour trader le DAX 30 ?

Je recommande les plateformes de trading METATRADER 4 et 5 pour trader le DAX car elles fiables, très faciles d’utilisation et les ordres sont exécutées avec une vitesse inégalée.

Interview de Bernard Prats Desclaux trader pro sur le DAX 30.

Interview de Bernard Prats-Desclaux, top trader rentable sur le DAX 30 et fondateur du blog bpdtrading.com et de deux ouvrages de référence : Trading et Contrats FuturesStratégies de Marchés.

Bonjour Bernard et encore merci de m’accorder cet interview, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à toutes et tous, je suis trader depuis 25 ans. J’ai débuté d’abord comme trader pour compte propre, j’ai été recruté ensuite dans un Hedge Fund grâce à de solides résultats, notamment en termes de gestion du risque.

Aujourd’hui, je suis revenu en France, et je dirige une Fintech, E-Winvest. On conseille les investisseurs professionnels et particuliers. Et je suis toujours trader pour compte propre, au quotidien sur les marchés.

J’ai su faire de ma passion, un métier. C’est ce que je souhaite à tous ceux qui aiment la bourse.

Comment as-tu découvert la bourse et le trading?

Depuis toujours avec les années 80 et le krach de 1987.Puis après mes études supérieures, je me suis orienté vers le trading. Je ne me voyais pas faire autre chose.

Est-ce que tu privilégies la bourse, le trading ou les deux ? Et pour quelles raisons ?

Je suis trader. Plutôt court terme. Maintenant, je viens de faire 50 ans, j’ai un peu allongé la durée de mes investissements.

Quel est ton style de trading ? Scalping, Day Trading, Swing Trading ? Pour quelles raisons ?

Je trade tous les styles de trading. En fonction du cycle de marché. Par exemple, en 2018, on a cherché beaucoup de swings, le marché s’y prêtait. Depuis quelques semaines, je trader sur le court terme, voire le très court terme.

Autrement dit, je suis beaucoup plus scalper ce mois ci (mois de mai 2019).

Je m’adapte à l’environnement général. Dans un marché capable de « fortes sautes d’humeur » sur un seul tweet de Trump, réduire son temps d’exposition sur les marchés, c’est mathématiquement réduire son risque.

Or quand vous travailler avec des clients sérieux, la gestion du risque est ce qui les préoccupe le plus.

Pourquoi trades tu le DAX 30 et pas le CAC 40 ?

Le DAX 30 est mon contrat préféré depuis longtemps et ce depuis 2001, après avoir quitté le Russel 2000. Maintenant, je trade aussi le CAC 40 et même l’eurostoxx 50.

Le DAX 30 a des caractéristiques particulières, de momentum, d’impulsivité et d’explosivité qui plaident en sa faveur.

En plus, il est très propre techniquement avec une inertie dans les impulsions plus forteS que sur la plupart des autres indices.

As-tu une préférence pour les contrats à terme ou les CFD ? Et pourquoi ?

J’ai une préférence pour les contrats à terme. Mon premier livre s’appelait : TRADING ET CONTRATS FUTURES EN 2008.

Les CFD restent pour moi un produit d’apprentissage et uniquement d’apprentissage. Je n’en dirai pas plus.

As-tu suivi une formation pour devenir trader sur le DAX ou est-ce que c’est le marché qui t a formé ?

Le marché en général et le DAX en particulier m’a éduqué. Pas seulement sur le plan technique, mais réellement et  je n’exagère pas, sur le plan émotionnel également.

Lorsque j’ai débuté, j’étais comme tous les débutants, je voulais et tout de suite ! J’étais impulsif, nerveux, trop nerveux et trop réactif. Un gain et je m’emballais rapidement.

Je me voyais déjà gérant de Hedge fund. Bon ça a fini par arriver, mais justement, j’ai effectué un gros travail sur moi-même. Un travail de remise en question, un travail de professionnalisation véritable, où rien n’est laissé au hasard.

Si tu devais recommander des ouvrages à lire sur la bourse ?

Steve Nison: les chandeliers japonais.

Trader, entrez dans la zone de Mark DOUGLAS Market Wizards

Interviews de Jack Schwager.

Les ouvrages qui décrivent aussi le vécu du trader, avec les difficultés rencontrés et comment les résoudre: « Trading et contrats futures » et « Stratégies de marchés » (Eyrolles).

Quels conseils donnerais-tu aux débutants qui souhaitent devenir rentables sur le DAX ?

La patience, tout d’abord. Tester des stratégies, les re-tester dans différents conditions et cycles de marché. S’assurer que le style de trading que l’on choisit nous correspond bien. Bref, se professionnaliser et ne pas aborder le trading et le DAX en particulier en dilettante. Trader est un métier, ce n’est pas un jeu.

Est-il nécessaire d’avoir un talent inné pour gagner en trading ou s’agit-il d’un savoir être qu’il faut patiemment cultiver ?

C’est un ensemble mais ça s’apprend. C’est certain.

  • Il faut d’abord de l’humilité et savoir se remettre en question. 
  • Il faut également savoir encaisser des chocs et se relancer, faire preuve de résilience donc. 
  • Il faut être bon techniquement et avoir un rapport à l’argent, au gain et à la perte, sain et assumé, puis développer un mental spécifique.
  •  Tout cela s’apprend mais pas en trois mois, c’est certain.

 Pourrais – tu décrire la journée type d’un trader rentable sur le DAX 30 ?

Réveil entre 05:30 et 06:00. Analyse des marchés, préparation de la journée, puis 30 à 60 minutes de sport ou de relaxation avant l’ouverture des marchés. 

Puis tout au long de la journée , on va surveiller les configurations, appliquer les stratégies, contrôler les mouvements par rapport à notre analyse matinale réalisée à froid, analyser nos trades en temps réels, pendant et après.

Il faut toujours avoir un regard extérieur sur soi-même, le contrôle est certainement le plus important pour ne jamais tomber dans un excès d’optimisme ou de pessimisme durant la journée. J’ai connu des centaines de traders qui m’expliquaient en fin de journée qu’ils étaient incapables de comprendre pourquoi et comment ils avaient pris des trades durant journée.

C’est juste que à un moment, les courbes et les cours de bourse, combinés au P&L, ont un effet quasi hypnotique…..

 Il faut donc toujours être en maîtrise, en contrôle, de nos émotions, de nos actions.

Ensuite, quand l’objectif a été réalisée, j’arrête de trader. 

Je débriefe alors une dernière fois ce que j’ai fait de ma journée.

Puis je passe à la  journée suivante! Relâché et concentré! C’est certainement la clé d’un bon comportement sur la durée.