fbpx

Il est encore possible en France d’optimiser légalement sa fiscalité sur les plus values et les dividendes de vos valeurs mobilières préférées, grâce à l’enveloppe fiscale du Plan d’Epargne en Actions, dont le célèbre acronyme est le PEA.

Les clients ont aujourd’hui l’embarras du choix pour choisir d’ouvrir un PEA en ligne, en raison de l’offre pléthorique des banques et autres courtiers spécialisés en ligne.

Les clients qui ont déjà un PEA peuvent facilement transmettre leur Plan Epargne en Actions, vers un autre établissement financier, dont les tarifs sont très compétitifs.

La fiscalité et les différents frais de courtage facturés, par votre banque ou votre courtier, sont des leviers puissants pour booster la performance de votre portefeuille boursier, lorsqu’ils sont optimisés légalement.

Après avoir étudié minutieusement l’offre de toutes les banques et des courtiers spécialisés, j’ai le plaisir de vous présenter dans cet article le podium du meilleur courtier en ligne PEA.

Ce que vous allez apprendre en lisant cet article.

✔ Les différentes enveloppes fiscales pour investir en bourse.

✔ Le PEA et ses avantages.

✔ Le podium du meilleur courtier en ligne PEA.

Les différentes enveloppes fiscales pour investir en bourse

La fiscalité en France est un cauchemar, compte tenu de sa complexité et de l’instabilité législative, car les lois sont modifiées ou remplacées en fonction des étiquettes politiques.

Je ne suis pas fiscaliste de formation et les informations étayée dans ce chapitre sont d’ordre général et sont susceptibles d’être modifiées dans les mois ou années à venir.

Les gains et les plus-values générés grâce à la bourse sont imposés au titre de l’impôt sur le revenu et aux cotisations sociales qui ont été remplacé par la Flat Tax.

Il existe 3 enveloppes fiscales en bourse selon vos stratégies et horizons d’investissement.

Le compte titres ordinaire ou  CTO

La première enveloppe fiscale est le compte titres ordinaire, que vous pouvez ouvrir facilement et rapidement, dans votre banque ou directement via un courtier en ligne sur Internet.

Le compte titres ordinaire vous permet d’acheter différentes valeurs mobilières, comme les actions, les obligations, les trackers ou ETF, les produits dérivés (options, turbos, certificats, CFD) les SICAV, les FCP et ce dans le monde entier.

La fiscalité s’appliquant sur le compte titres est la « Flat Tax ».

La Flat Tax est un prélèvement forfaitaire unique de 30% qui concerne tous les revenus du capital des valeurs mobilières comme les plus-values, le versement des dividendes, les intérêts.

Le Plan Epargne en Action (PEA), le livret A et les revenus fonciers ne sont pas assujettis par la Flat Tax.

La Flat Tax présente de nombreux avantages dont les bénéfices sont les suivants :

Elle simplifie la fiscalité car elle remplace et unifie les nombreux régimes fiscaux, qui peuvent dépendre de nombreux paramètres, comme la durée du placement, les revenus du contribuable, les éventuels abattements.

Elle constitue un « bouclier fiscal » favorisant l’investissement dans les valeurs mobilières par rapport à l’ancien système fiscal basé sur les prélèvements sociaux de 15,5% (17,20% en 2018) et la règle de la progressivité de l’impôt sur le revenu (0% à 45%).

L’Assurance Vie

L’Assurance Vie est un produit d’épargne financier réglementé,vous permettant d’obtenir un rendement de votre épargne sur le long terme, si vous souhaitez obtenir un complément de revenu au moment de votre retraite, le cas échéant, si vous souhaitez préparer votre succession avec une fiscalité allégée.

Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance vie auprès de votre banque ou d’un assureur avec un versement initial et des versements réguliers ou ponctuels selon votre capacité d’épargne.

Le particulier a la possibilité de choisir 2 supports pour investir son argent sur un contrat d’assurance vie :

Les fonds en euros qui offrent un rendement très faible mais une garantie en capital.

Les unités de compte font référence aux valeurs mobilières comme les actions, les trackers mais également d’autres produits comme les fonds communs de placement (FCP), les SICAV, les SCPI ou les OPCI.

L’épargne placé dans les unités de compte n’est pas garantie par rapport aux fonds en euro.

Les unités de compte sont adaptés pour les investisseurs qui recherchent des instruments financiers avec une performance supérieure aux fonds en euros.

Les investisseurs ont la possibilité de gérer directement leurs placements, le cas échéant, de faire appel à des professionnels comme les FCP ou les SICAV.

La fiscalité sur l’assurance vie

La fiscalité de l’assurance vie est à géométrie variable selon la durée de détention des plus-values et en fonction du mode d’imposition sélectionnée par le contribuable.

La flat tax de 30% impactera le contrat d’assurance vie lorsque le montant à investir est > à 150 000 €.

Le rachat du contrat d’assurance vie après 8 ans

Le contrat d’assurance vie bénéficie d’une fiscalité allégée, qui sera bienveillante, si les plus-values réalisées sont conservées au-delà de 8 ans.

L’investisseur a la possibilité de choisir 2 modes d’imposition :

L’intégration des gains dans le revenu imposable si et seulement si ces derniers dépassent le seuil de 4 600,00 € pour un contribuable célibataire ou 9 200 € pour les contribuables mariés ou pacsés soumis à une imposition commune.

Le prélèvement forfaitaire libératoire au taux de 7,5%.

L’investisseur reste assujetti aux prélèvements sociaux au taux de 17,20% et ce quel que soit la durée de détention du contrat d’assurance vie.

Le rachat du contrat d’assurance vie avant 8 ans 

L’investisseur qui effectue un retrait des gains avant 8 ans ne bénéficie pas d’abattement annuel s’il choisit d’être imposé sur le revenu.

Le prélèvement forfaitaire libératoire s’élève à 35% pour un retrait des gains avant 4 ans et 15% pour un retrait des gains entre 4 ans et 8 ans.

Les frais

Les frais d’un contrat d’assurance vie sont particulièrement élevés car la banque facture les prestations suivantes sans compter les frais cachés :

✔ Les frais d’entrée et les frais prélevés à chaque nouveau versement.

✔ Les frais de gestion qui sont calculés sur la totalité de votre épargne.

✔ Les frais d’arbitrage qui sont prélevés sur les sommes transférées d’un fonds à un autre.

La troisième enveloppe fiscale pour investir en bourse est le Plan d’Epargne en Actions PEA.

Le PEA et ses avantages

Le PEA pour Plan Epargne en Actions a été créé en 1992, pour encourager les français à investir sur les marchés financiers.

Le PEA est le second compte que vous pouvez ouvrir, pour investir en bourse avec le compte titres ordinaire.

Il permet aux investisseurs particuliers d’investir sur des valeurs mobilières françaises et européennes (Union européenne plus l’Islande et la Norvège) comme les actions, les sicav actions, les parts de FCP avec une fiscalité avantageuse en fonction de la durée de détention des actifs.

Il n’est pas possible de vendre des actions à découvert, d’investir via des produits dérivés et l’investisseur doit disposer des sommes nécessaires sur son compte pour acheter les titres au comptant.

Le PEA est particulièrement avantageux pour se constituer un capital ou une rente viagère, grâce à une fiscalité bienveillante, car les revenus et les plus-values sont exonérés d’impôt après 5 ans.

L’investisseur devra s’acquitter néanmoins des prélèvements sociaux (17,20% en 2018).

Si vous effectuez un retrait d’argent avant le deuxième anniversaire, le PEA sera immédiatement fermé et les gains seront alors imposés à hauteur de 22,5% sur votre déclaration fiscale en plus des prélèvements sociaux de 17,20% en 2018.

Si vous effectuez un retrait d’argent entre le deuxième et le cinquième anniversaire, le PEA sera également immédiatement fermé et vos gains seront alors imposés de 19% plus les cotisations sociales.

Si vous effectuez un retrait d’argent après le cinquième anniversaire, le PEA sera fermé. Vous ne paierez pas d’impôts mais uniquement les prélèvements sociaux à hauteur de 17,20%.

Les conditions pour ouvrir un PEA

Vous devez être majeur pour ouvrir un PEA, avoir la nationalité française et être domicilié fiscalement en France.

Vous avez la possibilité d’ouvrir un PEA dans votre banque, le cas échéant via des courtiers en ligne comme Boursorama Banque, Bourse Direct ou ING.

Vous pouvez détenir uniquement 1 seul PEA et au maximum 2 dans votre foyer fiscal.

L’ouverture d’un PEA n’est soumis à aucun versement minimal, mais uniquement à un plafond maximal de 150 000 euros, concernant uniquement les versements et non les gains enregistrés sur vos plus-values.

Le PEA – PME – ETI

Créé par la loi de finances du 29 décembre 2014, le PEA PME-ETI permet aux investisseurs d’investir dans les actions d’entreprises, avec les spécifités suivantes:

✔ Une masse salarial inférieures à 5 000 salariés.

✔ Un C.A. cappé ou inférieur à 1,5 milliard d’euros.

Les conditions d’ouverture et la fiscalité sont identiques au PEA à la différence du plafond de versement limité à 75 000 euros.

Le podium du meilleur courtier en ligne PEA

Vous trouverez ci-dessous le podium du meilleur courtier en ligne PEA selectionné en fonction des critères suivants:

✔ Les tarifs les plus bas pour le courtage.

✔ Pas de frais de garde et autres frais cachés.

✔ Facilité pour acheter et vendre des actions et trackers.

🎁 Je vous offre la liste des meilleurs actions à detenir sur votre portefeuille PEA et des tutoriels en vidéo pour passer vos ordres si vous ouvrez un PEA avec les courtiers suivants en passant par mon lien de parrainage.

✔ Le leader pour le PEA.

✔ 1,99 euro l’ordre de bourse.

✔ Portail d’informations inégalé sur la bourse.

 

✔ 0,99 centime l’ordre seulement.

✔ Pas de frais de garde.

 

✔ Une large gamme de valeurs mobilères, trackers et fonds.

✔ Zéro frais de garde.

✔ Frais de transfert remboursé.

Pour Conclure

Le PEA est une très belle niche fiscale, si vous souhaitez investir en bourse sur du long terme,car les économies réalisées sur l’imposition des plus values et des dividendes, auront un impact significatif sur les rendements composés et la performance de votre portefeuille.

La performance de votre portefeuille boursier sera d’autant plus optimisé grâce aux courtiers fiables qui proposent des frais de courtage non onéreux.