La bourse et l’immobilier sont deux leviers puissants pour devenir rentier, si vous souhaitez devenir libre et indépendant financièrement à condition d’utiliser des stratégies rentables et sécurisées.

Le présent article a pour objectif de démystifier le dogme selon lequel il faudrait être millionnaire pour être rentier, indépendant financièrement, condamnant le commun des mortels à être acculés à travailler jusqu’à la fin de leurs jours pour recevoir une hypothétique retraite.

Il s’adresse aux hommes et femmes qui souhaitent devenir rentier à temps complet pour devenir libre et indépendant financièrement mais également aux personnes (particuliers, artisans, chefs d’entreprises) qui sont désireuses d’obtenir un confortable complément de retraite face aux limites du régime de retraite par répartition.

Je vous montrerai avec des exemples clairs et précis qu’il est de nos jours tout à fait possible de devenir rentier avec la bourse en partant de zéro.

Vous apprendrez les informations suivantes en lisant l’article :

Le mind set idéal pour devenir rentier en bourse, dans l’immobilier ou entrepreneuriat.

Qu’est – ce qu’un rentier ?

Quelles sont les principales stratégies pour devenir rentier avec la bourse ?

Le mind set pour devenir rentier en bourse ou dans le business

Avant de rentrer dans le vif du sujet, vous trouverez ci-dessous, les 5 étapes préalables incontournables pour devenir rentier grâce à l’investissement en bourse.

Le Mind Set ou état d’esprit

Le mind set pour devenir rentier avec la bourse.

« Le succès est une chose que vous attirez selon la personne que vous devenez ». Jim Rohn.

Dans un monde où nous sommes sevrés de divertissement et abreuvés de fausses croyances véhiculées depuis notre tendre enfance par notre environnement familial et les médias, sans compter l’enseignement anxiogène de l’éducation nationale qui s’est bornée à former des individus salariés dociles au lieu d’apprendre aux hommes et femmes à s’émanciper et à développer un esprit critique et une intelligence financière, il est nécessaire de  libérer et préparer son esprit à devenir rentier si vous souhaitez devenir libre et indépendant financièrement grâce aux exercices suivants de développement personnel qui devront être effectués quotidiennement le matin et le soir :

L’auto suggestion est un exercice très puissant dont le principe est de se répéter des affirmations afin de devenir rapidement la personne que vous souhaitez être dans la vie et ce en fonction de vos objectifs.

De nombreux artistes et célébrités connus comme Will Smith, Jim Carrey, Oprah Winfrey ont utilisé le pouvoir de l’auto suggestion afin d’atteindre leurs objectifs.

Le grand boxeur Mohamed Ali fut également un adepte de l’auto suggestion car il ne cessait de se répéter cette phrase : « Je suis le plus grand » pour finalement le devenir en boxe.

« C’est la répétition des informations qui mène à la croyance. Et quand cette croyance devient une conviction profonde, les choses commencent alors à se réaliser ». Mohamed Ali.

La visualisation est une expérience très efficace pour programmer positivement et de manière durable votre subconscient.

La visualisation est également une technique très puissante, si vous souhaitez transformer votre rêve en réalité tangible.

La voie la plus rapide pour concrétiser son objectif consiste à le visualiser, à y croire et à le réaliser.

Visualiser consiste à imaginer précisément ce que vous souhaitez accomplir, puis à répéter mentalement ce qu’il faut faire pour y parvenir.

Bill Gates, Arnold Schwarzenegger, Anthony Robbins, Tiger Woods, Jim Carrey ou Will Smith entre autres ont témoigné avoir utilisé la visualisation pour atteindre le succès.

Andre Agassi rapporta un jour à un journaliste, lors de sa première victoire à Wimbledon : » c’est à l’âge de 10 ans que j’ai gagné Wimbledon pour la 1er fois……dans ma tête ».

La voie la plus rapide pour concrétiser son objectif consiste à le visualiser, à y croire et à le réaliser.

Les exercices seront vains si vous ne croyez pas au plus profond de votre être que vous êtes déjà rentier.

Si vous voulez changer votre monde extérieur, vous devez d’abord changez votre monde intérieur car votre monde extérieur est l’émanation physique et visible de votre esprit (monde intérieur).

Vous devez également vous fixer des objectifs clairs et précis si vous souhaitez devenir rentier en répondant au préalable à ces 3 questions pour clarifier votre esprit :

La voie la plus rapide pour concrétiser son objectif consiste à le visualiser, à y croire et à le réaliser.

Les exercices seront vains si vous ne croyez pas au plus profond de votre être que vous êtes déjà rentier.

Si vous voulez changer votre monde extérieur, vous devez d’abord changez votre monde intérieur car votre monde extérieur est l’émanation physique et visible de votre esprit (monde intérieur).

Vous devez également vous fixer des objectifs clairs et précis si vous souhaitez devenir rentier en répondant au préalable à ces 3 questions pour clarifier votre esprit :

Les bonnes questions à se poser pour devenir rentier.

Les savoirs

Le savoir est une arme, les connaissances sont indispensables afin d’utiliser des stratégies efficaces et éprouvées pour avoir des résultats concrets.

Travailler

Avant de devenir rentier, la case travail est incontournable pour générer des revenus, épargner puis investir.

Epargner

Les revenus générés par votre activité de salarié ou d’indépendant devront absolument être épargnés si vous souhaitez poser les 1ere fondations de votre indépendance financière.

Investir

Lorsque vous investissez l’argent que vous avez épargné vous entrez dans une nouvelle dimension mentale, psychologique, financière dont les principaux avantages suivants :

Vous envoyez un signal majeur indélébile à votre esprit car vous dépassez votre peur en passant à l’action.

Vous amorcez un nouveau virage dans votre vie avec un nouveau mind set car dorénavant vous pensez et agissez comme un rentier.

Vous rejoignez le mind set des 1% plus riche dans le monde.

Vous mettez votre argent au travail et ce 7 jours sur 7 et 24h sur 24h.

Vous commencez à vous enrichir grâce à la magie des rendements composés.

Qu’est ce qu’un rentier?

Un rentier est une personne qui perçoit des rentes, des revenus passifs sans avoir la contrainte de faire des efforts et de travailler.

Un rentier est libre et indépendant financièrement car contrairement à la majorité des hommes et femmes qui se lèvent le matin pour travailler pour de l’argent c’est plutôt l’argent qui travaille tous les jours de l’année pour le rentier.

Par opposition aux salariés qui échangent du temps contre un revenu limité et fortement fiscalisé, le rentier connait la valeur temps et en profite à plein régime car il voyage, partage du temps auprès de sa famille, lit des ouvrages ou se forme à ses passions.

Le rentier a ainsi parfaitement conscience que le temps comme la santé sont des denrées précieuses et inestimables.

Les bénéficiaires des aides sociales comme le RSA (Revenu Solidarité Actif) sont des rentiers tout comme les retraités ou les bénéficiaires de pensions d’invalidité.

L’écrivain à succès ou le chanteur touche également des rentes via les droits d’auteur.

Si vous n’êtes pas né avec une cuillère en or sous la bouche comme la majorité des hommes et femmes sur Terre, vous devrez soit acheter et ou créer des actifs pour atteindre l’objectif d’être rentier.

Les revenus générés par votre activité de salarié devront être épargnés et investis pour acheter et ou créer des actifs qui vont générer des rendements.

Les investisseurs avisés et rentiers connaissent le secret de la richesse car ils achètent des actifs qui vont être de véritables machines à générer des rendements.

A contrario les hommes et femmes peu avisés achètent des passifs, des dettes et bâtissent lentement mais surement leur chemin vers la pauvreté.

Les 3 principaux piliers pour devenir rentier avec l’investissement en bourse et dans le business

Les principaux piliers pour devenir rentier avant l’âge légal de la retraite pour ne pas dire le cimetière sont l’immobilier, l’entrepreneuriat et la bourse.

L’immobilier

L’immobilier reste encore et toujours le placement préféré des français pour la constitution d’un patrimoine et préparer la retraite, selon la dernière étude Perial-Ifop.

L’investissement immobilier est largement plébiscité (70%) par rapport à l’assurance-vie via les supports monétaires garantis (15%), les placements sécurisés (8%) et l’investissement en bourse (7%).

Il existe plusieurs stratégies pour investir dans l’immobilier dont les principales sont les suivantes :

🔥 L’achat/revente d’un appartement ou immeuble de rapport.

🔥 L’achat location de box / places de parking.

🔥 L’achat/location d’un appartement ou immeuble de rapport.

🔥 La location saisonnière meublée.

🔥 L’investissement indirect dans l’immobilier via les SCPI.

L’entrepreneuriat

Entrepreneuriat via le web représente également un excellent levier si vous souhaitez développer des revenus en mode automatique avec l’émergence de nouveaux métiers comme :

🔥 L’infopreneuriat.

🔥L’affiliation.

🔥 L’achat revente de logiciels avec droit d’usage.

🔥 Le drop shipping .

🔥 L’e-commerce avec Amazon FBA.

Les avantages de développer une activité sur le web sont nombreux car vous aurez :

La liberté de travailler ou bon vous semble.

Un très faible investissement financier pour démarrer.

Des revenus illimités, en mode automatique, 24h24, 7 jours sur 7.

Des marges commerciales très importantes.

Comment devenir rentier avec la bourse ?

La bourse qui fut longtemps réservé aux plus nantis est désormais accessible au grand public pour les raisons suivantes :

🔥 Le développement et la démocratisation d’internet.

🔥 Des frais de courtage peu onéreux pour investir dans le monde entier.

🔥 Une fiscalité bienveillante lorsque le particulier investit avec un horizon long terme.

L’investissement en bourse est largement accessible aux investisseurs particuliers par rapport à l’immobilier car il est tout à fait possible de se constituer un portefeuille boursier à moindre frais à partir de 100 euros/mois et commencer ainsi à avoir ses premiers rendements.

L’investissement en bourse fait peur aux ménages français

Contrairement aux pays anglo saxons où le nombre d’actionnaires est nettement plus important, la bourse n’est pas le placement préféré des français pour les principales raisons suivantes :

Les pertes financières enregistrés par des millions d’actionnaires suite à la crise des subprimes ont fait fuir des millions de petits porteurs.

Une opinion erronée du rendement des actions en bourse.

L’absence de culture financière et de formation.

La peur d’investir et de perdre la totalité de l’investissement.

Une étude diligentée par l’Autorité des Marchés Financiers a révélé que 67% des Français privilégient le placement de leur épargne sur des placement sur, garantis en capital dont les rendements sont très faibles.

« En 2016, les ménages français ont placé 96 milliards d’euros nets en épargne bancaire et assurance vie sécurisé (fonds monétaires), dont 53 milliards en numéraire et dépôts.

Cette concentration de l’épargne financière sur des supports bancaires et assurances à horizon de court terme présente un risque à long terme dans la mesure où les ménages français vont, de plus en plus, devoir faire face aux dépenses liées au vieillissement (retraite, dépendance, etc.) ».

La pseudo sécurité des liquidités placés sur des comptes bancaires est une illusion car l’inflation est une ennemie invisible qui va lentement et surement (faire les poches) de votre épargne.

« La valeur de la monnaie papier est basée sur la confiance dans l’état qui l’imprime et revient toujours à sa valeur intrinsèque c’est à dire zéro » Voltaire.

Vous trouverez ci-dessous un graphique montrant la dépréciation du dollar depuis 1801 par rapport à d’autres actifs comme les actions (6,7%), les obligations (3,5%) et l’or (0,5%).

Dépréciation des monnaies fiduciaires.

Ci-dessous vous constaterez l’effondrement des devises papiers par rapport à l’or.

En dépit des efforts prodigués par l’Autorité des Marchés Financiers pour vanter auprès du grand public, les rendements intéressants des actions en bourse, force est de constater la nocivité des médias et des journalistes lorsqu’ils évoquent la bourse avec des termes frisants l’apocalypse………

Cependant il n’en est rien car les études académiques démontrent au contraire la rentabilité inégalée des actions en bourse.

Le rendement inégalé des actions en bourse

Le graphique ci-dessous démontre la supériorité du rendement des actions avec dividendes réinvestie (6,6%) sur une durée de 25 ans (entre 1988 et 2013) par rapport à d’autres classes d’actifs comme les actions sans dividendes réinvesties, le Livret A, les obligations d’Etat 10 ans et l’or selon une étude publiée par l’Autorité des Marchés Financiers.

Ci-dessous l’évolution du CAC 40 avec dividendes réinvesties depuis sa création en 1988.

Vous trouverez ci-dessous le graphique et l’évolution haussière de l’indice américain S&P 500 depuis sa création.

Ci-dessous le graphique et l’évolution haussière de l’indice américain Dow Jones depuis sa création.

Les journalistes financiers ont la tête dans le guidon lorsqu’ils évoquent le sujet de l’investissement en bourse en raison de leurs vision court terme des marchés financiers.

Ils sont à « côté de la plaque » car ils aiment crier au loup pour vendre leurs papiers lorsque les marchés sont baissiers mais ils omettent de préciser que l’amplitude des jambes de hausse en bourse sont plus importantes que les phases de baisse sur le long terme.

Je vous recommande pour votre hygiène intellectuelle et mentale de ne pas écouter les médias financiers (BFM WC), les experts au carrés, les gourous et autres économistes car vous apprendrez à prendre vos propres décisions d’investissement en lisant la totalité de cet article.

Découvrons à présent les principales stratégies pour investir en bourse.

Le Buy and Hold (achat/ conservation)

Le Buy and Hold est une stratégie d’investissement très classique et très connu enboursedont le principe consiste à acheter et à conserver des actions sur une durée très long terme.

L’investisseur pourra choisir soit des valeurs de croissance et ou des valeurs de rendement en sélectionnant des entreprises dont les fondamentaux et les perspectives de développement sont solides.

Les valeurs de croissance correspondent à des entreprises cotées en bourse dont l’activité connait une très forte croissance.

Les dividendes ne sont pas distribués aux actionnaires, car l’entreprise a besoin de réinvestir ses bénéfices afin de soutenir son développement.

Les valeurs de croissance les plus populaires sont :

📈 ADP

📈 Eurofins Scientific

📈 Iliad

📈 Orpéa

📈 Rémy Cointreau

A l’inverse des valeurs de croissance, les valeurs de rendement sont des entreprises qui distribuent de larges bénéfices à leurs actionnaires sous forme de dividendes.

Les entreprises du CAC 40 ont versé en 2017 44,3 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires.

Les principales valeurs de rendement du CAC 40 sont :

💰 TOTAL

💰 SOCIETE GENERALE

💰 BNP PARIBAS

💰 CREDIT AGRICOLE

💰 SANOFI

💰 LVMH

💰 KERING

Le buy and hold est une stratégie d’investissement efficace uniquement lorsque principaux indices internationaux (S&P500, Nasdaq,) s’inscrivent dans des cycles haussiers.

Les résultats sont désastreux lorsque les bourses évoluent dans un cycle baissier comme ce fut le cas lors de la crise des valeurs technologiques en 2 000 ou plus récemment lors de la crise des subprimes en 2008 avec des actions pouvant perdre jusqu’à 60% de leur valeur.

La stratégie d’investissement en bourse buy and hold a ruiné de nombreux investisseurs particuliers et provoqué une désaffection et défiance des français à l’égard de la bourse.

Il existe heureusement des tactiques pour limiter les pertes et permettre à l’investisseur de conserver ses bénéfices via les trois outils suivants :

L’analyse technique et graphique des marchés en complément de l’analyse fondamentale.

L’utilisation d’ordre de protection stop.

L’utilisation d’options pour se couvrir lorsque le marché est en tendance baissière

Le value investing ou investissement dans la valeur

Le value investing ou investissement dans la valeur est une stratégie d’investissement en bourse redoutablement efficace qui a permis à Warren Buffet de devenir l’un des hommes le plus riche du monde, en partant de zéro.

Warren Buffet a découvert le value investing en suivant l’enseignement prodiguée par Benjamin Graham lorsqu’il était étudiant à l’université.

L’investissement dans la valeur exploite une anomalie de marché et consiste à acheter des actions dont le prix en bourse est inférieur à la valeur intrinsèque de l’entreprise.

A titre d’exemple, c’est comme si vous achetiez un billet de 100 euros au prix de 60 euros.

L’investissement dans la valeur est une stratégie très long terme qui a permis à Warren Buffet de devenir milliardaire grâce à la magie des rendements composés.

Warren Buffet utilise uniquement et seulement l’analyse fondamentale pour acheter des actions qui sont décotées et qui correspondent à des grosses capitalisations (IBM, COCA-COLA, VISA,AMERICAN EXPRESS…..) qui versent régulièrement des dividendes.

Vous trouverez ci-dessous la performance exceptionnelle de Warren Buffet par rapport à l’indice US S&P 500.

Crée en 1964 par Warren Buffet, Berkshire Hathaway  est un conglomérat financier dont la capitalisation boursière est égale à 360 milliard de $ en 2014.

La performance financière de Berkshire Hathaway donne le vertige car 100$ investis dans la société en 1964 valent 1.83 millions $ en 2014.

L’action Berkshire Hathaway a enregistré une croissance moyenne de 21,6% entre 1964 et 2014.

CANSLIM

La stratégie d’investissement en bourse CANSLIM est totalement inconnue du grand public en France, des conseillers financiers, des journalistes financiers, des économistes et autres experts au carré.

CANSLIM est une stratégie d’investissement éprouvée qui a été développé aux Etats -Unis par le trader William O’ Neil suite à des travaux de recherche sur une base de données s’étalant sur 100 ans afin de déterminer les caractéristiques communes des actions ayant enregistré une forte croissance.

C.A.N.S.L.I.M. est une stratégie d’investissement unique en son genre car WillIiam O’Neil a eu le talent de développer une méthode d’intervention mêlant à la fois l’analyse fondamentale des entreprises et l’analyse technique dont vous trouverez ci-dessous les caractéristiques communes :

C pour Current Earnings ou « EPS » correspond aux bénéfices trimestriels courants par actions qui doivent être en forte augmentation et supérieurs à 25% par rapport aux precedents trimestre.

A pour Annual Earnings correspond aux bénéfices annuels qui doivent être en forte croissance par rapport aux années précédentes.

N pour New signifie que l’entreprise doit être en mesure de faire preuve d’innovation en proposant des nouveaux produits ou services, des nouveaux managers. Le prix de l’action devra également faire un nouveau plus haut.

S pour Supply and Demand (c’est-à-dire l’offre et la demande), les sociétés avec des capitalisations < à 25 millions d’actions au flottant sont recherchées dans la stratégie car le cours de l’action va exploser à la hausse lorsque le litre est recherché par les traders institutionnels.

L pour Leader ou Laggard (leader ou retardataire). La stratégie privilégie uniquement l’achat d’actions dont la société est leader sur son marché.

I pour Institutionnal Sponsorship ou parrainage institutionnel. Il s’agit du nombre d’investisseurs institutionnels qui ont décidé d’accumuler les titres afin d’alimenter la hausse des actions.

M pour Market Direction. Les actions et leurs indices de référence (S&P500, Dow Jones, Nasdaq) doivent être dans une tendance haussière avec des prix au-dessus des moyennes mobiles simples 50 et 200 ce qui signifie l’absence total de transactions lorsque le marché est baissier ou en correction.

Les indicateurs techniques utilisés dans la stratégie CANSLIM sont les volumes, les moyennes mobiles simples 50 et 200.

La méthode CANSLIM utilise également les figures chartistes comme les tasses avec anse, les rectangles afin d’acheter les actions lorsque les cours cassent (système de trading break out) des niveaux de prix stratégiques et les résistances de figures chartistes cités plus haut. 

William O’ Neil a fondé le journal Investor Business Daily et propose sur son site internet portant le même nom du journal des services exclusifs pour aider les investisseurs à investir efficacement sur les marchés financiers grâce à la méthode CANSLIM.

Vous trouverez ci-dessous la performance de la stratégie CANSLIM par rapport au S&P500 (source AAII).

William O’ Neil a également a crée plusieurs indices dont le « IBD 85 » constitué des 85 actions les mieux classées selon la méthode CANSLIM.

Vous constaterez en regardant le graphique ci-dessous la performance incroyable de la stratégie via l’indice IBD 50 par rapport au S&P500.

Performance stratégie CANSLIM en bourse.
Track Record Canlsim

Les stratégies d’investissement évoquées plus hauts sont dignes d’intérêt mais nécessitent du temps, des connaissances pointues en analyse fondamentale et surtout des capitaux conséquents pour se constituer un portefeuille dynamique et rentable.

Il existe heureusement un produit simple en bourse, accessible et peu onéreux pour faire ses premiers pas sur les marchés financiers et devenir rentier même en partant de zéro grâce aux trackers ou ETF.

Les ETF ou Trackers

Le tracker est un instrument financier révolutionnaire très efficace et très accessible financièrement, si vous souhaitez investir en bourse à peu de frais pour vous constituer et ou diversifier votre patrimoine.

Les trackers sont une succes story made in the USA car ils représentent 3 600 milliards de dollars d’encours dans le monde, dont 570 milliards de dollars en Europe à fin mars 2017 (Source Lyxor).

Lancé en 1993 aux USA par la société de gestion State Street Global Advisors, SPDR fut le 1er ETF à suivre passivement l’indice S&P500.

Les trackers, également appelés ETF (Exchange Traded Funds) sont des fonds communs de placement (FCP) côtés en bourse en continu, qui ont pour objectif de répliquer passivement une multitude de classe d’actifs (liste non exhaustive) dans le monde tels que :

L’investisseur a également la possibilité de sélectionner un tracker sur actions en fonction de la taille de l’entreprise (grandes capitalisations, moyennes capitalisations, petites capitalisations ou en fonction de stratégies classiques (croissance, rendement, investissement dans la valeur).

Il existe deux modes de réplication à la disposition des sociétés de gestion :

✔ La réplication physique consiste à acheter « physiquement » les actions qui composent un indice boursier comme le CAC 40, le DAX, le S&P 500…….

✔ La réplication synthétique a pour objet de reproduire la performance de l’indice en s’appuyant sur un contrat swaps de performance qui a été contracté entre la société émetteur du tracker et un établissement financier.

Les trackers sur indices actions sont les plus développés par rapport aux autres classes d’actifs car ils représentent 80% des trackers US au niveau des encours et 67% des trackers européens en 2015 selon l’Autorité des Marchés Financiers.

Ci – dessous l’évolution des encours et des volumes des trackers listés sur Euronext Paris.

Vous trouverez ci-dessous les 4 catégories d’ETF qui ont été créé par l’industrie financière.

Les principaux émetteurs de trackers/ETF (fin 2017)

Les 3 principaux émetteurs de trackers/etf leaders sur la scène mondiale sont sans surprise américains et représentent à eux seuls 80% du marché.

Vous trouverez ci-dessous les principaux émetteurs d’ETF en Europe (source Deutsche Bank European Monthly Market Rewiew).

Les trackers connaissent un succès spectaculaire dans le monde et sont très recherchés par les investisseurs institutionnels et les particuliers grâce aux nombreux avantages qu’il confèrent dont les principaux sont les suivants : 

Les avantages des trackers pour devenir rentier en bourse

La simplicité.

Le tracker sur indice suit avec une fidélité inoxydable l’indice boursier sur lequel il porte. Si vous achetez par exemple un tracker sur le S&P 500 sans rien faire d’autre cela signifie plusieurs choses :

Vous achetez en 1 seule transaction et à moindre frais les 500 plus grandes entreprises composants l’indice le plus suivi de la planète par les investisseurs institutionnels.

Votre risque est limité car votre portefeuille est diversifié sur 500 entreprises.

Si le S&P 500 réalise une performance annuelle de 20%, votre tracker s’appréciera dans les mêmes proportions et prendra même de l’altitude, si vous choisissez un tracker avec dividendes réinvesties.     

Les frais réduits

Les frais de gestion annuels des ETF sont très faibles et sont en moyenne de 0,4% par rapport au fonds communs classiques dont les frais de gestion sont en moyenne de 2 % (Source AMF) impactant à long terme la rentabilité de l’investissement en bourse.

A titre d’exemple, le montant des frais annuels de l’ETF Vanguard répliquant le S&P 500 est de 0,07% !!

Les frais sont réduits sur les ETF car le suivi passif d’indice est entièrement automatisé et ne nécessite pas de recruter des gestionnaires ou de rémunérer à prix d’or les gérants de fond.

Les trackers ne s’accompagnent d’aucun droit d’entrée, ni de sortie. 😃

La transparence

Les trackers sont négociables en bourse de manière continue, sont très liquides et s’échangent aussi facilement qu’une action.

Vous trouverez ci-dessous le prix du tracker Vanguard répliquant le S&P 500 coté sur Euronext Amsterdam en date du 29/12/2017.

Vous avez ainsi la possibilité moyennant 42,41€ d’investir dans les 500 plus grosses entreprises qui composent S&P 500 en achetant seulement 1 seul tracker car il n’y a pas de souscription minimale.

Le TFE (Total des Frais sur Encours) correspondant aux frais de gestion annuel des ETF est une information obligatoire qui apparaît sur chaque fiche produit.

La sécurité

Les trackers sont des produits financiers réglementés par NYSE Euronext et soumis au contrôle de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et des directives européennes (UCITS).

Le rendement

Dans sa lettre de juillet 2015, l’autorité des marchés financiers révèle que 39% de la performance des actions européennes proviennent des dividendes.

C’est la raison pour laquelle l’investisseur à tout intérêt à choisir des ETF indices TR (Total Return) qui intègrent les dividendes.

Les trackers sur indices actions avec le sigle PR (Price Return) n’intègrent pas les dividendes.

Les ETF NR (Net Return) intègrent les dividendes mais nets d’impôts dans le prix du tracker.

La performance d’un tracker

Le tracking difference et le tracking error sont deux marqueurs importants afin d’évaluer la qualité de réplication d’un tracker.

Le tracking difference est un indicateur qui mesure pour une période donnée la différence de rendement net entre le tracker et son indice de référence.

Le tracking error sert à mesurer la volatilité de la différence quotidienne de rendement net entre le tracker et son indice de référence.

Les trackers côtés en $ qui répliquent les indices actions les plus liquides comme le S&P500, le DAX, le NASDAQ,l’EURO STOXX 50 et qui sont proposés par les principaux émetteurs de trackers en Europe et dont le monde ont pour la majorité des tracking différences entre – 0,15% et 0,70% avec des tracking errors faibles qui sont inférieures à 0,40%.

Les enveloppes fiscales

Le particulier a la possibilité de bénéficier d’une fiscalité bienveillante et allégée car 45% des trackers Euronext sont éligibles au sein du Plan Epargne Actions (PEA) et au contrat en Assurance Vie.

Les stratégies pour devenir rentier en bourse avec les trackers

Les 6 secrets pour devenir riche et rentier en bourse sont les suivants :

Le suivi de tendance des indices.

L’investissement paresseux via l’achat de trackers avec dividendes réinvesties.

La magie des rendements composés pour devenir de plus en plus riche.

La neutralisation du risque et de la volatilité.

Les frais de gestion réduit à minima.

La fiscalité réduite à sa portion congrue avec le PEA, assurance vie.

La 1ere stratégie qui sera retenue pour devenir rentier en bourse sera l’achat de trackers avec dividendes réinvesties qui suivent passivement un indice boursier.

La gestion passive ou investissement paresseux est une stratégie d’investissement en bourse consistant à suivre uniquement la tendance du marché.

Contrairement aux idées reçues et aux mensonges véhiculés par la presse financière, il ne faut pas être un expert pour investir et gagner sur les marchés financiers, ou être acculé à confier ses capitaux à des gérants de fonds, loin de là, comme le montre les études suivantes.

Selon une étude du S&P Dow Jones Indices, près de 86 % des fonds d’actions françaises gérés activement font moins bien que leur indice de référence sur une période 10 ans et 99% des fonds actions US commercialisés en Europe sont incapables de battre leur indice de référence.

A contrario de la gestion passive, la gestion active (achat revente d’actifs financiers) en bourse, est une technique d’investissement utilisée par les sociétés d’investissement et les fonds d’investissement, afin de battre le marché et d’obtenir une performance supérieure à ce dernier.

Quel(s) indice (s) faut-il suivre pour investir dans les trackers ?

J’ai une préférence pour le marché US pour les raisons suivantes :

Les opportunités de gains sont plus importantes aux USA avec des entreprises qui possèdent une notoriété planétaire et qui sont leaders dans leur activité.

Les USA représentent la première puissance économique et la première puissance financière dans le monde.

Les USA sont également un leader mondial au niveau de l’innovation car ils attirent les cerveaux les plus brillants.

Les principaux indices boursiers pour investir aux USA sont le S&P 500, le Nasdaq 100 et le Dow Jones Industrial Average.

Le S&P 500 représente les 500 plus grosses capitalisations et c’est un indice qui est suivi par la majorité des investisseurs institutionnels dans le monde.

Vous trouverez ci-dessous la performance du S&P 500 sans les dividendes réinvestis depuis 2008 (au plus fort de la crise financière) par rapport DJ Stoxx 600 en Europe (source zone bourse au 25/06/2018).

Dow Jones Stoxx 600 Europe

L’indice S&P 500 a enregistré une performance moyenne 10,90% par an et ce au plus fort de la crise par rapport à son homologue européen qui enregistre une performance moyenne de 3,04 %.

Un simple investissement de 1 000,00 euros sans versement mensuel réalisé en 2008 en achetant des trackers sans dividendes aurait généré une plus-value de 1090,30€.

« Les intérêts composés sont la force la plus puissante de l’univers. C’est la 8ème merveille du monde. (Albert Einstein).

A présent, étudions la magie des rendements composé en considérant un investissement initial de 10 000,00 € et des versements mensuels de 200,00 € en achetant des trackers sans dividendes sur une durée de 20 ans puis de 30 ans en considérant un placement en bourse avec un rendement de 10%.

Vous trouverez ci-dessous la rentabilité de votre investissement est réalisée sur une durée de 30 ans :

Vous comprenez à présent la magie des rendements composés et l’absolu nécessité d’investir le plus tôt possible.

Les millions de petits porteurs qui sont déserté les bourses depuis 2008 suite à la crise des subprimes ont perdu de l’argent pour les principales raisons suivantes :

  • Ils ont acheté des actions au plus haut juste avant le retournement des marchés.
  • Ils n’ont pas protégé leur portefeuille.

Les principales tactiques pour protéger un portefeuille boursier de la volatilité des marchés sont :

  1. Les ordres stop de protection.
  2. L’achat d’option put ou trackers pour vendre le marché.
  3. La diversification avec l’exemple de la stratégie 4 saisons de Ray Dalio.

L’analyse technique sera notre principal outil pour entrer sur le marché au meilleur moment et protéger et sécuriser les bénéfices si le marché se retourne.

L’analyse technique, un outil qui veut votre bien

L’analyse technique repose exclusivement sur l’analyse des prix de marché et la reconnaissance de figures graphiques récurrentes grâce à la lecture des graphiques boursiers.

L’analyse technique s’appuie sur le postulat que toute l’information nécessaire est déjà disponible dans les cours boursiers.

La représentation des prix d’une action sur un graphique permet de connaitre les éléments suivants :

La psychologie des opérateurs.

L’historique des prix de l’actif.

La tendance de l’actif.

Trouver des points d’entrée.

Identifier des figures chartistes ou « patterns ».

L’investisseur qui souhaite acheter un indice via des trackers doit d’abord s’assurer que le marché s’inscrit dans une tendance haussière grâce à la représentation des prix sous forme de bougies japonaises en observant le marché via 3 Unités de Temps (Mois, Semaine, Jour).

Un marché est en tendance haussière lorsque les prix affichent des hauts plus hauts et des bas plus hauts.

Une tendance haussière représente ainsi une succession de sommets et de creux ascendants.

Dans une tendance haussière, les vagues d’impulsion sont nettement plus importantes que les vagues correctives (jambe de baisse) qui correspondent à des prises de bénéfices.

La tendance haussière sera remise en cause si la vague ne réussit pas à dépasser le haut précédent.  

Ci-dessous le S&P 500 sur U.T. Mois affiche une tendance haussière solide avec les prix qui évoluent au-dessus des moyennes mobiles simples 50 (bleu) et 200 (rouge).

Chaque bougie représente un mois de cotation. L’unité de temps mois représente la tendance long terme de l’indice.

Les bougies encerclées d’une ellipse correspondent à des signaux d’achat suite à la cassure (break out) d’une zone de prix clé représentée par des rectangles sur le graphique.

Ci – dessous le S&P 500 sur U.T. semaine est toujours en tendance haussière avec des prix au-dessus des moyennes mobiles simples 200 et 50.

L’unité de temps semaine représente la tendance moyen terme de l’indice.

Les bougies encerclées d’une ellipse correspondent à des signaux d’achat suite à la cassure (break out) d’une zone de prix clé représentée par des rectangles sur le graphique.

Ci-dessous le S&P 500 en U.T Jour évolue dans un trading range au sein d’une tendance haussière.

L’unité de temps jour représente la tendance court terme et l’unité d’intervention pour envisager des achats.

Après avoir marqué un + haut à 2 900 points en janvier 2018, le S&P500 évolue en trading range au sein d’un large triangle symétrique depuis le début de l’année.

Dans le cadre d’un 1er investissement, il est préférable d’attendre la cassure du triangle par le haut avant d’envisager l’achat de trackers.

Je vous conseille de sélectionner des trackers sur indice avec dividendes réinvestis (Total Return) comme par exemple l’ETF VUSA (S&P 500) proposé par l’émetteur Vanguard si vous souhaitez suivre le S&P 500.

Vous pouvez commencer à investir avec un capital de 1 000,00 € puis faire des versements mensuels 100,00 € lorsque l’indice s’inscrit toujours dans une tendance haussière.

Vous trouverez ci-dessous la performance de quelques exemples d’ETF ou trackers proposés par l’émetteur Vanguard avec une somme investie d’un montant de 10 000 $ en l’absence de versement régulier. Le code du tracker est mentionné entre les parenthèses.   

A titre personnel, je les considère comme les meilleurs trackers si vous souhaitez investir aux USA avec le S&P500.

S&P 500 UCITS ETF (VUSA)

Vanguard S&P 500 Growth ETF (VOOG)

Vanguard S&P 500 Value ETF (VOOV)

Vanguard S&P Mid-Cap 400 ETF (IVOO )

Vanguard S&P Mid-Cap 400 Growth ETF (IVOG)

Vanguard S&P Mid-Cap 400 Value ETF (IVOV)

Vanguard S&P Small-Cap 600 ETF (VIOO)

Vanguard S&P Small-Cap 600 Growth ETF (VIOG)

Vanguard S&P Small-Cap 600 Value ETF (VIOV)

Il existe une autre stratégie d’investissement en bourse très facile à mettre en place et ne nécessitant aucune compétence en analyse technique, si vous souhaitez investir sur les marchés financiers et obtenir un rendement moyen de 10% an, tout en limitant les risques.

Le portefeuille « All Weather » de Ray Dalio

La stratégie « All Weather » développé par Ray Dalio est un portefeuille boursier « bon père de famille », « tout terrain » idéal pour générer du rendement tout en protégeant le portefeuille boursier de la volatilité du marché et des tempêtes baissières de la bourse.

J’ai découvert la stratégie « All Weather » et Ray Dalio grâce à Tony Robbins .Qui est Ray Dalio ?

Ray Dalio, l’homme qui vaut 160 milliards de $

Moins médiatique que Warren Buffet, Ray Dalio est un investisseur américain milliardaire avec une fortune estimée à 16 milliards de $ qui a fondé le fonds d’investissement Bridgewater Associates en 1975 dont les encours de gestion représentent la somme de 160 milliards de $.

Backtestée de 1984 à 2013, la stratégie « All Weather » a généré un rendement moyen de 9,72% avec seulement 4 années négatives et une perte maximum de 3,93% fin 2008 (crise des subprime).

Ray Dalio est un véritable alchimiste qui réussi la prouesse de créer un portefeuille boursier rentable, équilibré et sécurisé composé des principales classes d’actifs suivants :

🔥 Un indice Action comme le S&P 500 à hauteur (30%).

🔥 Des obligations d’état à long terme (40%).

🔥 Des obligations d’état à moyen terme (15%).

🔥 De l’or à hauteur (7,5%).

🔥 Des matières premières (7,5%).

Il est aujourd’hui possible pour l’investisseur particulier de construire un portefeuille « All Weather » à moindre frais grâce aux trackers.

Le portefeuille boursier « All Weather » est une stratégie d’investissement en bourse digne d’intérêt, rentable et sécurisée si vous souhaitez devenir rentier ou obtenir un confortable complément de retraite car il présente les bénéfices suivants :

💰 Une stratégie éprouvée fiable et efficace qui a été développée par un gestionnaire de renommée mondiale.

💰 Un rendement moyen de 10% an.

💰 Un portefeuille boursier tout terrain qui résiste à des cycles inflationnistes, déflationnistes et à des krachs boursiers.

💰 Un investissement conjuguant rendement et sécurité.

Pour conclure

Il n’existe pas de formule miracle pour devenir rentier du jour au lendemain à moins de gagner le gros lot à l’euros million.

L’enrichissement en bourse est un processus lent et pour lequel vous recueillerez les fruits dans quelques années grâce à la magie des rendements composés.

Je ne saurai insister sur la nécessiter d’investir en bourse le plus tôt possible si vous souhaitez devenir rentier et prendre ainsi votre vie main face aux principaux écueils suivants :

Les limites du régime de retraite par répartition qui va condamner les particuliers à travailler le restant de leurs jours pour une très modeste pension.

Les progrès de la robotique et de l’intelligence artificielle qui vont détruire des millions d’emplois.