fbpx

Si vous souhaitez apprendre à gagner de l’argent sur les marchés, alors je vais vous montrer dans cet article, comment trader les buy the dip, comme un pro.

Le terme buy the dip a été popularisé avec l’entrée tonitruante et l’émergence des crypto-monnaies. 

Il a également été propulsé sur le devant de la scène avec le retour massif des investisseurs particuliers lors de crise du COVID en 2020.

Je les ai même appelé les « investisseurs covid » lors de mon interview au quotidien « La Croix » en date du 09 avril 2021.

Après avoir boudé la bourse durant plusieurs années, les particuliers sont revenus massivement  sur les marchés, au printemps 2020, pour faire les soldes sur le CAC 40, le S&P 500 ou le Nasdaq.

Les achats de creux en suivi de tendance haussière sont des tactiques de trading qui offrent les meilleurs gains en bourse……. avec en prime avec un faible risque !

Vous êtes sur le point de découvrir une stratégie de swing trading rentable offerte sur un plateau d’argent !

Elle fonctionne sur toutes les classes d’actifs (action, Forex, crypto-monnaie, indice ou matière première).

En bourse comme dans la vie en général, il est inutile de vouloir réinventer la roue……

Il suffit simplement d’appliquer avec discipline des systèmes qui ont fait leurs preuves en fonction des opportunités graphiques offertes par le marché.

« La simplicité est la sophistication suprême ». Leonard de Vinci.

Découvrez maintenant ce que vous allez apprendre en lisant l’article :

✔ La définition du buy the dip.

✔ Comment trader le buy the dip ?

La définition du buy the dip.

Buy the dip est un terme anglais se traduisant littéralement par acheter les creux.

Pour gagner en bourse, il est coutume d’entendre qu’il faut acheter bas et revendre plus haut……en théorie.

Mais dans la pratique, c’est une autre histoire……..

Les creux en analyse technique font référence à des points bas sur un graphique boursier.

Vous trouverez ci-dessous les creux entourés en vert sur le graphique du pétrole en unité de temps jour.

Comment trader le buy the dip ?

Dans les lignes qui vont suivre, je vais vous montrer comment trader le buy the dip sur les différentes classes d’actifs comme les actions, le forex, les indices, les crypto-monnaies ou les matières premières.

De nombreux débutants perdent de l’argent en bourse avec le buy the dip pour les 3 raisons suivantes :

  • Ils achètent des actifs financiers en fondant leurs décisions sur des signaux de trading qui offrent une faible probabilité de réussite.
  • Le ratio risque/gain (risk/reward) n’est pas rentable.
  • Ils croient pouvoir faire une belle affaire en diminuant le prix unique de revient.

    Bref ils font fausse route …..

Dans le jargon de la bourse, il est coutume de dire « qu’on n’achète pas un couteau qui tombe  » !

Le buy the dip est une technique de trading rentable et efficace lorsque les 4 conditions suivantes sont réunies :

  • L’actif financier est dans une tendance haussière.
  • L’analyse de la tendance sur 3 unités de temps différentes.
  • La sélection d’un système de trading adéquat avec l’achat sur repli en suivi de tendance.
  • Un risk reward >  2.

Le buy the dip donne de bons résultats lorsque la tendance de fond du marché est haussière.

La tactique du buy the dip sera utilisée ici pour une stratégie de swing trading.

Qu’est-ce qu’une tendance haussière ?

Un actif financier (action, crypto-monnaie, indice, matière première) est en tendance haussière lorsque les prix sur un graphique boursier font des points bas et des points hauts de plus en plus hauts.

Lorsque la tendance est haussière, les phases de correction (jambe de baisse) sont moins importantes en amplitude que les phases impulsives (jambe de hausse).

Nous allons utiliser les 3 U.T. (unité de temps) suivantes dans notre stratégie de trading :

  • L’U.T. Mois.
  • L’U.T. Semaine.
  • L’U.T. Jour.

La tendance de l’instrument financier sélectionné devra être haussière sur l’U.T. Mois.

Vous pouvez identifier facilement la tendance haussière d’un instrument financier, lorsque les prix évoluent au-dessus des moyennes mobiles simples 200 et 50.

Ci-dessous un exemple avec le titre KERING coté sur le CAC 40 en U.T. Mois.

La tendance devra également être haussière sur l’U.T. semaine.

Nous allons utiliser l’U.T jour pour effectuer un achat lorsque les conditions suivantes sont réunies :

L’action baisse légèrement et effectue dans le jargon financier une correction sur l’U.T. Jour.

Vous pouvez identifier cette phase de correction lorsque les prix cassent à la baisse la moyenne mobile simple 50.

MAIS il se maintiennent au-dessus de la moyenne mobile simple 200.

Ci-dessous un exemple concret avec le titre ACI en U.T Jour côté sur le NYSE.

Après avoir fait un plus haut (ATH) à 37,85 $ l’action ACI a corrigé en cassant à la baisse la moyenne mobile simple 50, pour finalement mieux rebondir sur la moyenne mobile 200, avec l’apparition d’un marteau.

Le creux pourra être identifié lorsque les prix ont cassé une résistance devenue support.

Pour rappel en analyse chartiste, un support fait référence à un niveau horizontal ou oblique sur lequel les prix se sont posés à plusieurs reprises.

Ci-dessous l’action Universal Display avec le prix du titre qui vient tester à plusieurs reprises (6 contacts) le support horizontal à 107 $ avant de repartir à la hausse.

Le pull back est également l’occasion d’acheter le creux d’un actif financier.

ARISTA côté sur le Nyse en U.T Jour a ainsi effectué un pull back pour revenir sur l’ancienne résistance, devenue support suite, à un violent break out ayant cassé la résistance à 161,73 $.

Un support oblique ou ligne de tendance haussière est un support qui accompagne une succession de creux ascendants.

Une ligne de tendance haussière se dessine en reliant au minimum 3 points hauts.

Ci-dessous le support oblique du titre Office Dépôt côté sur le Nasdaq en U.T. Jour.

Le support haussier a été testé à 5 reprises avant de céder en raison d’un puissant gap baissier.

La moyenne mobile peut également jouer le rôle de support comme vous pouvez le voir avec l’exemple ci-dessous.

L’action Preferred Apartment Communities coté sur le NYSE a baissé en U.T. Jour pour mieux rebondir sur la moyenne mobile simple 50.

La MMS 50 (moyenne mobile simple) a été testé à de nombreuses reprises.

Vous pouvez à présent acheter le creux (buy the dip) en placant un stop loss de protection, juste au-dessous du support.

L’objectif de profit sera identifié sur le précédent plus haut de l’action.

MAIS je vous conseille d’acheter le creux si le stochastique est en survente afin de maximiser les probabilités de réussite.

Le prix de l’action BLDR (Builders FirstSource), côté sur le NYSE en U.T Jour, a testé et s’est stabilisé sur son support à 64 $ pour atteindre 72 $.

L’apparition d’une bougie japonaise de retournement au contact du support avec un stochastique en survente est également un « must have » pour initier une position à l’achat.

Vous pouvez également avoir le beurre, l’argent du beurre et la crémière avec les 3 signaux techniques et graphiques suivants :

  • L’apparition d’une divergence haussière sur le RSI au contact du creux (support).
  • Un stochastique ou RSI en survente.
  • Un chandelier de retournement japonais.

L’apparition d’une divergence haussière sur le RSI au contact du creux (support) avec un stochastique ou RSI en survente et un chandelier japonais de retournement de tendance.

 

Vous avez la possibilité de visualiser facilement et simplement les divergences haussières et baissières sur le RSI avec l’indicateur technique  proposé par le logiciel TradingView.

Ci-dessous un exemple avec la devise USD/CAD, qui est a testé à plusieurs reprises son support avec la formation de marteaux et une divergence haussière sur le RSI, détecté automatiquement par l’indicateur technique.

A votre succès.