fbpx

“Il est coutume d’entendre le mot bear trap chez les traders professionnels et les spéculateurs indépendants.

Le terme bear trap est une configuration graphique majeure à connaître, pour comprendre la psychologie des opérateurs et décoder dans certains cas, un renversement de tendance ou un simple rebond technique.

Je ne suis pas piégé par le bear trap car je ne spécule jamais à découvert.

Pour être franc avec vous, je ne suis pas un fervent partisan de “shorter” ou vendre les marchés, car les opportunités de gains ne sont pas intéressantes, surtout lorsque la tendance de fond est haussière.

J’utilise les bear trap plutôt à mon avantage, pour trader les instruments financiers, à la hausse comme vous allez le découvrir dans ce billet.

Découvrez tout de suite ce que vous allez apprendre en lisant l’article :

✔ Qu’est-ce qu’un bear trap ?

✔ Les différents bear trap ?

✔ Les outils pour anticiper un bear trap.

✔ Comment trader les bear trap ?

Qu’est-ce qu’un bear trap ?

Le bear trap est un terme anglo-saxon signifiant littéralement « piège à ours », c’est-à-dire un piège baissier tendu par les acheteurs.

A Wall-Street, les acheteurs sont représentés par des taureaux (bull) et les vendeurs sont désignés par des ours « bear ».

Le bear trap est une expression relevant de l’analyse technique et graphique des marchés financiers.

Elle est exclusivement utilisée par les spéculateurs en bourse, qui tradent à la baisse, différents instruments financiers comme des actions, des indices ou des devises à titre d’exemple.

Les investisseurs en bourse qui prennent des décisions d’investissement, uniquement, avec l’analyse fondamentale ne prêtent aucune attention au bear trap et autre bull trap.

Le bear trap est un faux signal de vente qui va piéger tous les vendeurs à découvert qui se sont positionnés sur un actif financier.

Le bear trap est un signal technique démontrant la faiblesse des vendeurs (bear) par rapport aux acheteurs (bull).

Le bear trap peut – être interprété comme un essoufflement de la tendance et ou le début d’un bull market, c’est-à-dire un marché haussier sur une unité de temps donné.

Il est possible d’identifier facilement et avec un peu d’expérience un bear trap sur un graphique boursier, lorsque les cours de l’instrument financier font une cassure (break out) du précédent plus bas, pour finalement clôturer au-dessus du support.

Le bear trap est aussi un très bon signal pour solder toutes ses positions, lorsque les traders avisés ont vendu à découvert des actifs financiers, lors de la phase de distribution (3).

Le short squeeze

Le short squeeze en bourse est lié aux bear trap et fait référence aux traders qui sont acculés à racheter en catastrophe leur position suite au retournement brutal du marché.

La vente à découvert est un style de trading très risqué, surtout lorsque vous vous positionnez contre la tendance de fond, sans compter l’usage inconsidéré de l’effet de levier !

Les short squeeze sont d’autant plus impressionnants lorsque les entreprises cotées en bourse ont une capitalisation très faible.

De nombreux fonds spéculatifs « hedge fund » ont perdu des millions de $ et certains ont fait faillite avec la vente à découvert.

L’exemple du short squeeze sur le titre Volkswagen en 2008 est resté dans les annales de la bourse.

Le secteur automobile est en plein marasme en 2008 en raison de la crise des crédits hypothécaires (subprime) et le titre w est logiquement en pleine déroute.

Certains fonds spéculatifs décident alors de vendre massivement le titre en utilisant de manière inconsidéré l’effet de levier.

La vente à découvert peut être utilisée à condition de savoir parfaitement ce que vous êtes en train de faire.

Cela signifie concrètement que vous avez identifié les informations suivantes sur le graphique suivant :

Une action est dans une tendance baissière sur l’unité de temps (U.T) Mois, et Semaine.

Le titre est dans une tendance haussière sur U.T. jour mais il s’agit juste d’un rebond technique.

Vous avez alors la possibilité de vendre le rebond de l’action avec les configurations graphiques et techniques suivantes :

✔ L’action effectue un bull trap sous une résistance majeurs avec idéalement une bougie japonaise de retournement (mèche haute).

✔  Il y a une divergence baissière sur les oscillateurs.

Vous pouvez également attendre et ou renforcer votre position, si l’action continue de se replier et casse un support avec des volumes.

Les différents bear trap en bourse

Le bear trap est un faux signal de vente qui apparait au sein d’une tendance baissière.

Selon Charles Dow, un marché est en tendance baissière lorsque les prix d’un actif financier affichent des creux et des sommets de plus en plus bas.

La tendance baissière de l’instrument financier sera remise en cause lorsque les 3 conditions suivantes sont réunies :

✔  Le prix ne casse pas son précédent plus bas.

✔ Le prix casse provisoirement son précédent plus bas avant de clôturer finalement au-dessus du précédent plus bas = bear trap.

✔  Les cours cassent à la hausse un précédent creux.

 

Vous trouverez ci-dessous les principales configurations chartistes et techniques propices à la formation d’un bear trap :

✔ Les supports horizontaux et obliques.

✔ Les biseaux descendants.

✔ Les triangles symétriques.

✔  Les triangles ascendants.

✔ Les épaules tête épaules inversées.

✔ Les tasses avec anse.

✔ Les gaps haussiers.

 

Les outils pour reconnaître les bear trap

La maîtrise de l’analyse technique pour reconnaître certaines configurations de marché, « qui sautent aux yeux » requièrent du temps et de l’expérience afin de les identifier facilement.

Les outils proposés sont exactement ceux que j’utilise dans mon trading et offrent une probabilité de succès de 70% à 80% pour identifier un bear trap.

Les Unités de Temps

Swing Trader depuis mes débuts en trading, je vous recommande d’utiliser des unités de temps (U.T.) longues comme les U.T. 4 heures, jour et semaine pour filtrer les faux signaux.

Attendez toujours la clôture de la bougie selon l’unité de temps sélectionnées.

Si votre unité d’intervention est l’U.T. Jour, vérifiez sur l’U.T. Semaine et mois, la présence d’un support majeur important comme une résistance horizontale, oblique ou une moyenne mobile simple longue de 200 périodes.

« Ça ne mange pas de pains » et cela cous évitera de perdre bêtement le marché si vous vendez à découvert.😃

La représentation graphique des cours

Les bougies japonaises constituent les meilleurs outils pour lire des graphiques boursiers et identifier des bear trap via quelques chandeliers de retournement.

Les mèches basses comme les Doji en croix, les Doji dragon et les marteaux sont des bougies japonaises de retournement.

Elles ont un petit corps et une grande mèche basse.

De gauche à droite, vous avez un Doji en croix, un Doji dragon et 2 marteaux.

La probabilité d’un bear trap est d’autant plus élevée lorsque les 3 conditions suivantes sont réunies :

✔Les oscillateurs sont en sur survente comme le stochastique par exemple.

✔Les chandeliers ont touché un support.

✔La tendance est haussière sur les U.T. supérieures, c’est-dire semaine et mois.

Les volumes

L’indicateur des volumes est l’outil de trading ultime pour espionner le comportement des opérateurs en bourse.

Une cassure d’un support sans volume doit être une alerte car il s’agit d’un faux signal.

La majorité des traders rentables spéculent avec un avantage statistique, car ils recherchent une anomalie de marché, c’est-à-dire un déséquilibre entre les acheteurs et les vendeurs.

Le break out d’un support avec des gros volumes sur fond de tendance baissière est un exemple d’anomalie de marché.

Une tendance baissière saine doit être validée par des volumes en forte augmentation lors d’une cassure baissière par exemple.

Un break out d’un instrument financier sans volume est un piège à bull trap.

Le raisonnement est analogue pour les gaps de rupture et de continuation.

Les investisseurs dans la valeur recherchent également une anomalie de marché, lorsque la valeur boursière est inférieure à la valeur intrinsèque de l’entreprise.

Les investisseurs immobiliers avisés recherchent également des anomalies, lorsqu’ils achètent un bien immobilier avec une décote de 30%, par rapport au marché.

Si vous souhaiter booster et diversifier vos revenus avec l’investissement immobilier, vous pouvez télécharger gratuitement l’ebook sur les investisseurs rentables.

La divergence haussière

La divergence haussière en analyse technique et graphique est une anomalie de marché qui est utilisée par certains traders.

Lorsque les prix s’inscrivent dans une tendance baissière mais que des oscillateurs comme la MACD, le RSI ou le Stochastique divergent et racontent une autre histoire, il y a alors une divergence haussière.

Thami Kabbaj est le spécialiste des divergences haussières et baissières, car il a anticipé à plusieurs reprises des retournements spectaculaires des marchés en utilisant seulement les 2 outils suivants :

  1. L’analyse graphique.
  2. L’indicateur technique RSI.

Comment trader les pièges baissiers ?

Vous pouvez gagner de l’argent en bourse avec les bear trap avec les 2 techniques suivantes :

Si vous avez vendu à découvert des actions durant la phase de distribution (3) ou au début du cycle baissier (4), le bear trap est alors un très bon signal pour clôturer toutes vos positions.

Le bear trap est aussi excellent signal d’achat sur des unités de temps longues comme les U.T jour et semaine pour acheter les « deep » ou creux, des instruments financiers avec une tendance baissière sur l’unité de temps (U.T.) Jour mais haussière sur des U.T. semaine et mois.

Il s’agit alors d’un trade en contre-tendance sur l’U.T. Jour mais d’un achat en repli au sein d’une tendance haussière sur les U.T. semaine et mois.

La stratégie de trading est d’autant plus rentable car elle offre un excellent risque/ récompense (risk/reward) pour les 2 raisons suivantes :

  1. Le stop est proche de l’entrée et donc facilement identifiable.
  2. L’espérance de gains est au minimum 2 fois supérieure à la perte tolérée.